Comparaison de rachat de crédit, quoi comparer?

Comment justifier sa volonté de changer de métier ?

Expliquer vos motivations pour un poste n’est pas le plus dur lors d’un entretien d’embauche. En effet,...

Quels sont les jouets en bois les plus conseillés aux enfants ?

Les jouets en bois sont des dispositifs iconiques et intemporels pour le développement d’un enfant. Ils assurent...

Les réponses aux quinze questions les plus posées sur les pervers narcissiques

En tant que thérapeute spécialisé dans les relations toxiques, je vous propose dans cet article une sélection...
Sacha
Après plusieurs années de journalisme, j'ai décidé de me lancer en tant qu'indépendant et j'ai alors créé France Horizons. Ce magazine en ligne regroupes des actualités, informations et bons plans.

Recourir à un rachat de crédit peut représenter un soulagement énorme pour la personne endettée, notamment en raison de la possibilité de regroupements de crédit. Cette opération n’est cependant pas sans risque.

Règle numéro 1: comparez les rachats de crédit

Pour se prémunir de certaines arnaques, et également afin de bien choisir l’offre optimale, il est plus judicieux de comparer les différentes offres de rachat. Empruntis, par exemple, se propose de vous aider à faire votre choix en utilisant son comparateur de rachats mis à votre disposition sur son site.

Règle numéro 2: sachez à qui vous avez affaire

Pour éviter de se faire arnaquer, il est essentiel de ne pas être totalement ignorant du type de banque ou d’organisme auquel on s’adresse.

« Prudence est mère de sûreté », dit l’adage: un souscripteur avisé devrait faire appel à plusieurs banques en plus de sa banque habituelle et utiliser un comparateur de rachat dans tous les cas, s’il envisage un rachat de crédit immobilier.

Règle numéro 3: pas de versement avant obtention du crédit

Une règle d’or à respecter est de ne jamais verser aucune somme d’argent avant l’obtention du rachat de crédit. Soyez circonspect et contactez d’emblée plusieurs pour la restructuration de vos prêts.

Si vos démarches s’avèrent infructueuses, faites plutôt appel à un courtier. Le métier de courtier est réglementé. Choisir cet intermédiaire vous évitera de vous laisser tenter par des sociétés peu scrupuleuses.

Passer par un courtier vous garantit une étude personnalisée de votre dossier qui sera élaborée par des experts en regroupement de crédits.

Vous serez mis en contact avec des banques spécialisées dans ce domaines. La proposition qui vous sera faite sera totalement adaptée à votre plan et à votre cas personnel.
Votre courtier n’encaissera ses honoraires qu’après signature de votre contrat et acceptation totale de votre dossier.

Dernières actualités

Comment justifier sa volonté de changer de métier ?

Expliquer vos motivations pour un poste n’est pas le plus dur lors d’un entretien d’embauche. En effet,...

Quels sont les jouets en bois les plus conseillés aux enfants ?

Les jouets en bois sont des dispositifs iconiques et intemporels pour le développement d’un enfant. Ils assurent leur rôle d’amusement depuis la...

Les réponses aux quinze questions les plus posées sur les pervers narcissiques

En tant que thérapeute spécialisé dans les relations toxiques, je vous propose dans cet article une sélection de quinze questions les plus...

Quel modèle de défroisseur vapeur choisir ?

Peu de gens aiment la corvée de repassage. Pour s’en soustraire, le défroisseur vapeur a été inventé. C’est un appareil qui permet...

Traiter l’adénome prostatique par un laser prostate à Paris

L’adénome prostatique appelé également l’hypertrophie bénigne est une augmentation de la taille de la glande de la prostate. Elle est très fréquente...

Vous pourriez aimer